Concert-lecture : prélude, choral et fugue de César Franck

« Chez César Franck, c’est une dévotion constante à la musique. Quand il est face à face avec elle, il s’agenouille en murmurant la prière la plus profondément humaine qui soit sortie d’une âme humaine » Debussy.

Qui était cet homme qui avait pour livres de chevet la Bible et la « critique de la raison pure » de Kant ? MH Barrier vous le présentera, à travers ce chef d’œuvre qu’est le prélude, choral et fugue. Avec une passion contagieuse, et une générosité pleine de simplicité, elle en dévoilera pas à pas les thèmes et le contenu expressif par une analyse accessible à tous, avant de l’interpréter.

 

Lieu : salle Villette du conservatoire

Tarif : 15€/12€- Gratuit pour les élèves  du conservatoire

Concert-lecture : Barcarolle op. 60 de F. CHOPIN

«  Chopin sentit et répéta souvent que le lien avec Georges Sand, cette longue amitié, en se brisant, brisait sa vie ». F.Liszt
Ecrit en 1846, à la fin de sa vie, cet ultime chef d’oeuvre de Chopin, est riche, fiévreux, plein de cette « sensibilité surexcitée, qu’on dirait être à la recherche de l’épuisement »  (F. Liszt )
Marie-Hélène Barrier vous en présentera le contexte, et évoquera la personnalité de F. Chopin,  homme pudique à qui toutes les rudesses sauvages inspiraient de l’éloignement.
Une analyse auditive simple des thèmes, avant le concert, guidera l’auditeur vers une compréhension du discours, simple sous son apparent foisonnement, et d’autant plus poignant.

 

Tarif : 15€/12€ – gratuit pour les élèves du conservatoire

Lieu : salle Cézanne du Conservatoire

Festival Festi’Piano/ Festival de la Touche

Concert d’improvisation et  concert-lecture

Dans un cadre magnifique, en bord de Charente, un corps de ferme de 1834, une grange, deux pianos à queue et du silence : Le festival de La Touche. Comme au temps de Liszt, Chopin, Busoni, où les compositeurs aimaient présenter leurs créations lors de soirées privées, et offraient des improvisations magistrales, nous souhaitons recréer cette atmosphère exceptionnelle porteuse de musique nouvelle …

Ce festival de piano classique improvisé est unique en son genre.

 

Concert-lecture Sonate op 81 « les adieux » de Beethoven

«Etre dix fois plus qu’un héros : un homme véritable »

Dans les 3 mouvements de cette œuvre magnifique écrite en 1809-1810, nous vivons la métamorphose des états d’âme de l’adieu, l’absence et le retour, inspirés à L.V. Beethoven par le départ de l’archiduc de Vienne, qui prend ici un caractère universel.

Marie-Hélène Barrier, pianiste, resituera l’œuvre dans son contexte, ponctuant sa présentation par d’autres exemples musicaux. Puis l’artiste nous guidera dans l’écoute de cette sonate, de manière vivante et accessible à tous, avant de l’interpréter.

(gratuit pour les élèves et les professeurs du conservatoire).

Réservation obligatoire au 06 58 76 00 89

Concert-lecture Regard sur l’andante de la sonate 960 de Schubert

«Peupler le sombre espace d’un tout-puissant rêve d’amour»

Dans sa dernière sonate D 960 comme dans ce petit chef d’oeuvre (Klavierstücke D 946 n° 2), Schubert traverse ses « sombres espaces » pour les illuminer de son « rêve d’amour »

Marie-Hélène Barrier, pianiste, restituera l’oeuvre dans son contexte, en ponctuant sa présentation d’autres exemples musicaux. Puis l’artiste vous guidera dans l’écoute de cette sonate, grâce à quelques éclairages pertinents avant de l’interpréter.

Réservations obligatoires au 06 58 76 00 89
Gratuit pour les élèves et les professeurs du conservatoire

Concert-lecture Sonate KV 570 de Mozart

Avec cette ultime sonate, écrite en 1789, « une de ses œuvres les plus divines » ( d’après le célèbre mozartien Einstein), Mozart accède à une transparence et une souplesse nouvelle. Son art se dépouille pour laisser rayonner la lumière d’une innocence retrouvée.

Marie-Hélène Barrier resituera l’oeuvre dans son contexte, en ponctuant sa présentation d’autres exemples musicaux. Puis l’artiste vous guidera dans l’écoute de cette sonate, grâce à quelques éclairages pertinents, avant de l’interpréter : seule une écoute attentive, en effet, permet de pressentir, à travers la simplicité de la forme, la joie et la sérénité spirituelle d’un Mozart au sommet de son art.

Autres œuvres abordées : sonate KV 330, Rondo KV 494 et 2è mouvement du concerto KV 595